Gouter votre vin sans ouvrir la bouteille
9 novembre 2014
Louane Tissavel (100 articles)
Partager

Gouter votre vin sans ouvrir la bouteille

Jusqu’à présent, déguster du vin sans ouvrir la bouteille était impensable. Les amateurs de nectar en rêvaient et le Californien Greg Lambrecht a créé une innovation majeure dans le domaine. Quel est l’intérêt de cet outil révolutionnaire et comment fonctionne-t-il? Est-ce réellement fiable?

Gouter un vin sans tire-bouchon

Ouvrir une bouteille pour boire son contenu, cela semble évident. Un passionné d’œnologie a inventé Coravin Wine Access System qui permet de verser le précieux liquide sans ôter le bouchon. Plus besoin de déboucher la bouteille et de risquer de laisser des morceaux de liège. L’inspiration est venue au moment où la femme de cet amateur de grands crus a cessé de boire lors de sa grossesse. Il s’est demandé comment faire pour continuer de déguster un bon verre de millésime de temps en temps sans que la bouteille débouchée ne dégrade la qualité de la boisson. Travaillant dans le milieu médical, il a donc imaginé un dispositif qui perce la capsule et le bouchon sans que l’air puisse rentrer dans la bouteille. Il a eu l’idée d’injecter de l’argon, un gaz inerte. La pression aspire la boisson de la bouteille par la fine aiguille creuse. Dès qu’elle est retirée, le bouchon de liège retrouve naturellement la porosité et l’étanchéité, rebouchant instantanément le minuscule trou produit par l’aiguille. De ce fait, le nectar restant est protégé de l’oxydation de l’air. La bouteille peut être conservée comme si elle n’avait jamais été ouverte et qu’aucun liquide n’avait été prélevé. Il est possible de s’en servir à tout moment puisque le liège a la capacité de se rétracter, sans que l’oxygène ne passe pour éventer le précieux liquide. La qualité n’est en aucun cas dégradée et le vieillissement se poursuit naturellement. Des recharges d’argon sont vendues à 29,95 euros le lot de trois, elles permettent de faire quinze utilisations.

Déguster un vin sans détériorer sa qualité

Ouvrir une bonne bouteille nécessite de la boire entièrement au risque de voir la qualité se dégrader. Lorsque vous vous rendez au restaurant et que vous souhaiter gouter un vin provenant d’un grand cru, vous ne rêvez que d’une chose, c’est de le prendre au verre. Le système Coravin réalise vos désirs, vous pouvez désormais déguster un millésime sans déboucher la bouteille. Le restant le s’oxyde en aucun cas. Le bouchon peut rester dans la bouteille afin que l’air de s’infiltre pas. Le liquide continue de vieillir naturellement et vous pouvez en même temps vous servir à travers le bouchon de la quantité désirée. Le contact de l’oxygène n’abîme rien. Vous pouvez continuer de suivre l’évolution de vos bouteille dans votre cave même si vous avez goûter ne serait-ce qu’une petite goutte. Nul besoin de terminer le contenu, c’est là tout l’intérêt de ce processus ingénieux. Vous pouvez déguster plusieurs bouteilles en une soirée plutôt que d’en ouvrir une seule. Le plaisir est alors décuplé. Les connaisseurs apprécieront pouvoir comparer diverses régions viticoles d’un même millésime et de différents producteurs. Il est ainsi possible de surveiller l’évolution et de prélever qu’un échantillon afin de voir s’il est temps de le boire ou s’il est nécessaire d’attendre encore en cave. Les restaurateurs apprécient cette innovation car ils peuvent désormais vendre des produits rares au verre. En effet, ils ne se posent plus la question si la bouteille continue d’évoluer et ce que rendra le reste présent.Les restaurants new-yorkais se servent beaucoup de Coravin et le succès ne cesse d’augmenter. Les marchands et les viticulteurs ont enfin l’occasion de proposer de goûter la bouteille avant de la vendre.

Un système ingénieux

Certains problèmes ont dû être résolus puisque la société Coravin a dû régler des plaintes au sujet de bouteilles cassées pendant l’utilisation. Désormais, la vente est régulée sur tout le marché européen. Toutefois, certains se montrent réticents quant à l’utilisation de l’argon qui semble altérer le processus de vieillissement du nectar après le premier prélèvement. Professionnel comme particulier devraient tout de même pouvoir s’en servir sans souci puisque des tests ont été mis en place. L’évolution des bouteilles entamées avec ce procédé n’a montré aucun signe d’oxydation comparée aux bouteilles ouvertes avec un tire-bouchon. Ce produit largement commercialisé aux États-Unis connaît un grand succès et le chiffre d’affaires est impressionnant pour tous les restaurateurs anglais et américains qui se l’ont procuré.

Le pays du vin, c’est-à-dire la France, est visé par Coravin qui voit ici un grand potentiel. Sans nul doute qu’il devrait ravir restaurateurs jusqu’aux foyers amateurs de bonnes bouteilles.

Louane Tissavel

Louane Tissavel

Louane, blogueuse, passionnée de fashion hommes et femmes depuis quelques années. Je souhaite partager avec vous les dernières tendances en matière de beauté, bien-être, mode et lifestyle. Vous trouverez de nombreux conseils et bons plans en France et partout dans le Monde. Je rédige la plupart des articles de mon blog Tissavel.fr mais favorise avant tout le partage. J’accueille avec grand plaisir toutes vos offres de collaboration pour la rédaction d’articles (articles invités par exemple) N’hésitez pas à me contacter !

Commentaires

Auccun commentaire ! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Vos données seront en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Aucune autres données ne seront pas partagées avec des tiers. Les champs obligatoires sont marqués par *